Pôle associatif et culturel

Rochecorbon

Fermer

Le sujet est singulier.
Nous sommes donc au cœur de la commune de Rochecorbon, entre l’Eglise paroissiale Notre-Dame classée, le cours d’eau la Bédoire et sa coulée verte, et le paysage du coteau. C’est un site sensible et protégé, au cœur du patrimoine ligérien, du périmètre d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco et de la future AVAP.

On y accède à pied depuis le cœur de Bourg, en voiture depuis la rue des Clouets.

Les qualités du lieu se révèlent déjà. La réflexion urbaine et architecturale doit permettre de les préserver et de les conforter dans le temps.

Conscients de l’enjeu, nous souhaitons avant tout penser un lieu de culture et de vie associative connecté à sa cité, tant dans son implantation, sa morphologie et ses usages.

La qualité du patrimoine existant et de ses espaces boisés impliquent un niveau d’exemplarité dans l’approche contextuelle et dans la dimension sociale que révélera ce nouveau projet.
La stratégie d’implantation pour une morphologie singulière du lieu

Les intentions urbaines posent les grands principes de composition et d’aménagement du site. Le projet d’architecture va se nourrir des fondements suivants dans son développement :
S’inscrire dans les gabarits des avoisinants et assurer une continuité des héberges côté rue des Clouets
Prolonger le tissu parcellaire en lanière des constructions mitoyennes et des jardins à l’ouest
Créer un signal architectural depuis et vers le centre bourg

Dans une géométrie induite et contrainte par le contexte urbain et paysager et les limites constructibles, deux lanières de bois viennent s’inscrire autour d’une rue intérieure traversante sur l’axe Ouest-Est.

A la fois vernaculaire et fragmentée dans la manière de s’organiser volumétriquement, ces lanières s’ouvrent sur le cœur de bourg par un jeu de plis qui se retourne et regarde le patrimoine de la commune et son Eglise paroissiale.

Les plissements de ses toitures dialoguent avec l’architecture traditionnelle ligérienne tout en proposant une dynamique des volumes pour une écriture contemporaine, affirmée mais inscrite dans son contexte tant depuis le cœur de la vallée que depuis le coteau qui surplombe le site.
La présence et le signal de l’équipement se renforce alors de transparences vers la rue intérieure, l’accueil et quelques salles de manière accueillante et affirmée depuis le Bourg et la Bédoire. Côté rue des Clouets et Coteau, l’accueil traversant ainsi que la porosité mesurée créée sur la salle 02 prolonge cette invitation à l’entrée tout en conservant l’intimité des activités présentes.

La morphologie du projet propose une mise en relation spatiale et visuelle entre les différentes salles et activités à l’échelle de l’équipement.

Programme : Pôle associatif et culturel (salles de théâtre, danse, musique, échecs, langues, etc.)
Surface : 1 023 m² SP / 985 m² SU
Coût HT : 1 980 000 €