Stade MMArena

Le Mans

Fermer

MMArena se situe au sud de la ville sur la route de Tours, au cœur d’un pôle d’excellence sportive composé entre autres du circuit des 24h du Mans, de la salle Antares (basket). Dédié prioritairementau football, ce stade de dernière génération a également vocation à accueillir des matches de rugby, des concerts ou autres séminaires, de manière à en faire un lieu de vie permanent relié à la ville par le tramway.
L’importante surface de ces espaces réceptifs ainsi que le très haut niveau de prestations proposées font du MMArena un nouveau modèle de Stade ultramoderne en vu de l'euro 2016. Généreux, le parvis périmétrique haut assoit le stade, tout en courbes souples, protecteur, enveloppant. Le parvis bas accueille l’enceinte de pré-filtrage et d’accueil du public dans un rapport topographique avec celui d’Antares.
Ce stade n’est pas un objet fermé, clos : c’est un acteur urbain, qui participe, accueille la Cité. Il est orienté au sud, à l’échelle de la ville, pour mieux dialoguer avec Antares, mais aussi à l’échelle de l’utilisateur dans l’épaisseur de ses quatre façades distinctes et réversibles permettant également de nombreux points de vue sur le site du circuit des 24 heures du Mans : à l’Ouest le circuit Bugatti, à l’Est l’emblématique ligne droite des Hunaudières.
Le fuselage d’aluminium, qui progressivement s’efface vers le sud, laisse apparaître les différentes fonctions de l’équipement (déambulatoire périmétrique, circulations verticales, ponctuations des services annexes, hall d’accueil, salons, loges, etc.). À l’enceinte d’aluminium, succède à l’intérieur une forme oblongue résultant de l’esprit « d’arène » auquel nous nous sommes référés afin de favoriser une ambiance festive dans un esprit collectif. La couverture translucide apporte le confort de la lumière naturelle. L’espace dans son intégralité est ainsi appréhendable et la lumière naturelle le transcende. Dans un souci de fonctionnalité et de maintenance, et en dépit de la complexité programmatique, ce stade se caractérise par une relative simplicité structurelle et formelle. Les matériaux utilisés sont résistants et pérennes : béton pour la structure de l’arène, acier pour la charpente, aluminium pour la coque et polycarbonate pour la couverture.


Programme : construction
En association avec C&H architectes
Jauge : 25 000 places
Coût HT : 78 000 000 € 
Livraison : 2011